Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
https://jeannedarc-versailles.com/Suivez-le-guide

Suivez le guide

Homélie pour le 2e dimanche de l’Avent - Année B

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 6 décembre 2009
  • réagir
  • 0 vote

Dieu conduit son peuple dans la joie, à la lumière de sa gloire (Is 5,9).

  • Suivez le Guide - (mp3 - 2.2 Mo) Télécharger

La joie de l’Avent, c’est de savoir que le Seigneur vient. C’est la joie de la rencontre. Et cette rencontre, nous la vivons à chaque instant de notre vie de foi aussi bien dans les moments d’action de grâce que dans les difficultés.

Se préparer à Noël, c’est redécouvrir cette joie, c’est raviver en nous le désir de la proximité avec Dieu. Et c’est d’expérimenter que Dieu, dans sa miséricorde, en a l’initiative.

L’Avent est donc une période propice à une réconciliation en profondeur avec Dieu, "à la lumière de sa gloire" et de sa miséricorde. "Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées" dit le Baptiste.

Nous vivons cette réconciliation lorsque nous prenons conscience du péché et en demandons pardon à Dieu dans notre cœur. Nous la vivons avec encore plus d’intensité dans notre liturgie eucharistique, lorsque, ensemble, nous nous reconnaissons membres d’un peuple pécheur, pourtant choisi par Dieu. Et nous faisons l’expérience de la miséricorde divine d’une façon encore plus bouleversante, lorsque nous recevons personnellement son pardon par la voix du Christ lui-même : "Je te pardonne tous tes péchés".

La rencontre de Dieu par le ministère du prêtre dans le sacrement de la confession est le moyen privilégié que Dieu a choisi pour nous manifester personnellement sa miséricorde. Il faut donc se préparer à ce sacrement comme à une rencontre, non pas avec le prêtre, mais avec Dieu lui-même. C’est à Dieu que l’on confesse ses fautes et c’est Dieu qui les pardonne par le Christ et par le ministère du prêtre.

La question fatale du pénitent lors de sa préparation - "Que vais-je dire ?" - doit donc se commuer en "Quelle parole Dieu m’a-t-il adressée ? Qu’attendait-il de moi ?" Que dirais-je en effet à Dieu ? Vais-je chercher à me justifier ? N’ai-je pas plutôt à confesser sa miséricorde ? Oui, dans tel acte qui fait de moi un pécheur, je reconnais que ta miséricorde m’a pourtant été octroyée.

Dans le sacrement, avant de me faire bavard, je me fais disciple. La qualité du pardon ne dépend pas de la longueur de mon aveu, mais plutôt de sa justesse : je me situe à ma juste place devant Dieu.

Confesser un péché, ce n’est pas raconter une histoire, sauf pour une explicitation nécessaire, ni au contraire décrire une vague tendance, qui est commune à tous. Confesser un péché, c’est le dénoncer, d’une façon précise et concise. Il est possible que le prêtre m’aide à mieux discerner le péché. Mais en aucun cas je ne dois demander au prêtre de devenir le juge qui extirpe le péché malgré moi. Le prêtre est le plus souvent le premier témoin de la grâce de Dieu. Et c’est pour lui la source d’une action de grâce permanente.

Quand je n’arrive pas à formuler mon péché, je n’ai qu’à penser à la miséricorde de Dieu. Si je ne suis pas conscient de mon péché, c’est peut-être parce que je ne vois pas comment la grâce de Dieu me porte et me fait vivre.

Dans ma prière, je dois alors dire avec plus de vérité : "Viens Seigneur Jésus", manifeste ta grâce et que cette illumination de permette de solliciter avec plus de ferveur et de vérité ta miséricorde.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

Joindre le secrétariat

- 01 39 02 14 87
- 17 Rue Albert Joly 78000 Versailles
- mail

FLASH-INFOS

Samedi 6 septembre, veille de la journée paroissiale "Rallie ta mission" :
- Messe samedi à 18h à la chapelle St Joseph [(pas de messe à Ste Jeanne d’Arc)
et dimanche 7 octobre :
- messe unique dimanche pour toute la communauté à 15h30 au domaine de Mme Elisabeth.

PROJET MISSIONNAIRE 2020
GRAND RASSEMBLEMENT DU 7 OCTOBRE : Rallie ta mission

INSCRIPTIONS en ligne

- Informations Déroulement de la journée


TRAVAUX à l’église
L’église est fermée ; les parkings inaccessibles.
La chapelle de l’adoration est de nouveau ouverte ; accès libre de 8h à 22h, avec code pour la nuit.
Messes et confessions à la crypte.
Messe dominicale supplémentaire à 10h30 à la chapelle de l’école Saint-Jean Hulst (700 places), 26 rue du Ml de Lattre de Tassigny

Projet missionnaire 2020

Posez vos questions aux responsables du projet

- 01 39 02 14 87
- mail


Affectation du don, choisir :
> Souscription paroissiale
> Versailles Sainte Jeanne d’Arc Travaux

Agenda
septembre 2018 :

août 2018 | octobre 2018

Rendez-vous

newsletter


-