Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Diocese-de-Versailles
      Diocèse de Versailles

Diocèse de Versailles

Le diocèse de Versailles

Fondé en 1802, au sortir de la Révolution, le diocèse de Versailles correspond aujourd’hui au département des Yvelines.


Diocèse : Peuple chrétien confié à un évêque ; par extension, territoire correspondant.

Le diocèse de Versailles, suffragant de Paris, a été créé par le Pape Pie VII, à la suite du concordat de 1801, promulgué en avril 1802 à Notre-Dame de Paris. Son nouveau territoire fut emprunté en parts inégales aux diocèses de Paris, Rouen, Sens, Beauvais, Chartres, Evreux et Senlis.

Il comprenait les deux départements de Seine-et-Oise et d’Eure-et-Loir. La cathédrale était à Versailles et non à Chartres ! En 1822, le département d’Eure-et-Loi a été détaché du diocèse par le Pape Pie VII qui rétablit l’antique diocèse de Chartres.

Le 9 octobre 1966, en la fête de saint Denis, dans le souci du réaménagement d’ensemble de la province de Paris, dont la population avait augmenté de façon considérable, le Pape Paul VI identifiait le diocèse de Versailles au nouveau département des Yvelines.

L’évêché est au 16 Rue Mgr Gibier, quartier Saint-Louis à Versailles.

Tél. 01 30 97 67 60
Fax : 01 39 50 33 82

Evêque Années
Louis Charrier de la Roche 1802-1827
François-Etienne Borderies 1827-1832
Jean-Nicaise Gros 1844-1857
Jean-Pierre Mabille 1858-1877
Pierre-Antoine Goux 1877-1904
Charles-Henri Gibier 1906-1931
Benjamin-Octave Roland-Gosselin 1913-1952
Félix Guiller 1953
Alexandre-Charles Renard 1953-1967
Louis Simonneaux 1967-1988
Jean-Charles Thomas 1988-2001
Eric Aumonier 2001

Le premier évêque de Versailles

Monseigneur Charrier de la Roche, premier évêque de Versailles, fut-il vraiment un évêque constitutionnel ? L’histoire le désigne plutôt comme un catholique courageux.

En 1789, l’abbé Charrier de la roche est curé de la très vénérable paroisse Saint-Martin d’Ainay, à Lyon. Il fut député aux Etats-Généraux.

En 1791, il est élu simultanément évêque de Bourges et de Rouen. Il choisira la Seine Inférieure. Sacré par Monseigneur Gobel, archevêque de Paris, le 10 avril suivant, il avait senti rapidement sa faute et donné sa démission le 26 octobre de la même année.

En 1797, il faisait sa soumission au Pape d’une façon fort édifiante, et malgré son humilité et ses résistances, était désigné au Concordat comme évêque du nouveau diocèse de Versailles.

Il prend possession de son siège le 27 avril 1802, âgé de 64 ans. Le diocèse comprend alors les deux départements de Seine-et Oise et d’Eure-et-Loir. Son activité est immense, le nombre de lettres conservées en témoigne.

Tout en exigeant les soumissions nécessaires, Monseigneur Charrier de la Roche fut toujours impartial. Ses premières nominations de curés sont du 4 novembre 1802 : les constitutionnels sont en majorité. Un certain nombre de prêtres - jureurs ou non - restés pendant la Révolution ou revenus dans leur paroisse son réinstallés sans difficulté. Là où il faut un changement, comme à Argenteuil, l’évêque assure la mutation de sa bienveillante autorité.

Il ne recule pas devant la nomination de curés qui ont eu une vie agitée dans la tourmente, comme Lambert, curé de Bessancourt, ancien viciare à Paris puis commissaire de police à Boulogne-sur-Mer ; Durant, ancien moine, curé de Taverny, puis juge au Tribunal de Neufchâtel (Seine Inférieure), mais qui se sont réconciliés avec l’Eglise et qui devinrent d’excellents curés. Parfois, il est vrai, Monseigneur Charrier de la Roche fit des choix moins heureux, occasionnés par des renseignements insuffisamment contrôlés, et ce ne fut pas une de ses moindres peines.

La formation de ses prêtres fut un des grands soucis de son épiscopat. Il obtint l’ouverture d’un grand séminaire, installé avenue de Sceaux en octobre 1807. Il favorisa également l’établissement de communautés religieuses : les Sœurs de Saint Thomas de Villeneuve, les pères Trappistes, les frères des écoles chrétiennes.

Il meurt en 1827 à 90 ans, laissant le souvenir d’une piété profonde.

D’après le Bulletin du diocèse de Versailles du 4 juin 1939

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

Avent 2017 Renseignements

SOMMAIRE
- Marché de Noël
- Messes de l’Attente
- Fête de l’Immaculée Conception
- Veillées de l’Avent
- Confessions
— Permanences
— Soirée de confessions individuelles
- Horaires des veillées et messes de Noël
— Dimanche 24 décembre
— Lundi 25 décembre
- Messe du 1er janvier
- Télécharger le triptyque

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-