Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Pour-vous-qui-suis-je
          Pour vous, qui suis-je ?

Pour vous, qui suis-je ?

Montée de la paroisse au Sacré-Coeur de Montmartre

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 28 septembre 2007
  • réagir

Homélie du Père Sartorius

Vendredi 28 septembre 2007

Férie du 25ème semaine du temps ordinaire

Evangile : Lc 9,18-22


Pour vous, qui suis-je ?

« Pour vous, qui suis-je ? » interroge Jésus.
Jésus est à l’écart, en prière. Comme ses disciples sont là, il les interroge. A-t-il interrompu sa prière pour parler aux Douze, ou, plus vraisemblablement, les disciples ne seraient-ils pas entrés dans la prière du Maître ?

Confrontés à l’intimité de la relation du Fils au Père, ils ne peuvent rester de vulgaires spectateurs. Ils doivent eux-mêmes plonger en Dieu par un acte de foi. Jésus, le Verbe, la Parole plus tranchant que le glaive, frappe à la porte de leur cœur : « Pour vous, qui suis-je ? »

Eux qui ont été appelés et envoyés, ils doivent répondre. Ils ont entendu la Parole qui inaugure le Royaume. Ils ont constaté la puissance de cette parole qui guérit les corps et les cœurs. Ils ont mangé le pain multiplié pour une foule immense. Et maintenant ils doivent manifester l’adhésion de tout leur être à Celui qui leur révèle le chemin de la Passion. Tu es « le Messie de Dieu » proclame Pierre sous l’impulsion de l’Esprit.

Aujourd’hui, nous avons gravi une haute montagne pour contempler le Christ « dans sa gloire ». Nous avons réalisé cette ascension en portant notre croix à la suite du Christ et celles de tous ceux de notre paroisse. Et maintenant, au sommet de ce Thabor, Jésus transfiguré se révèle à nous : « Ceci est mon Corps ». Laissons monter vers lui notre réponse : « Nous proclamons ta mort, Seigneur Ressuscité, et nous attendons que tu viennes ».

Chaque fois que je me place sous le regard du Christ-Eucharistie, je fais de ma vie un témoignage : « Tu es le Messie de Dieu ». Mes adversaires peuvent m’insulter et me dire tout le jour : « où est-il, ton Dieu ? » (cf. Ps 41). J’ai fait de ma vie une réponse. Je suis comme une biche qui désire l’eau vive. « Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant ».

Seigneur, ne permets pas que les facilités de ce monde trompent ma soif, mais donne-moi le désir et la force d’aller de tout mon cœur à toi, qui seul donne « l’eau vive » qui deviendra en moi une source jaillissant en vie éternelle.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

ACCUEIL des nouveaux arrivants le 18 novembre Inscription en ligne

Formulaire pour PROPOSER vos SERVICES à la paroisse c’est ici

newsletter


Agenda
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Rendez-vous


-