Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Pour-une-pratique-integrale-de-la
          Pour une pratique intégrale de la charité

Pour une pratique intégrale de la charité

Homélie pour le 26e dimanche du temps ordinaire - Année B - 27/09/2909

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 27 septembre 2009
  • réagir

Les textes de se jour provoquent notre bonne conscience : sommes-nous les bons serviteurs de l’Evangile, pouvons-nous entrer sans scrupule dans la joie du Maître ?

  • Le monopole de la charité - (mp3 - 1.1 Mo) Télécharger

- Quelques lieux communs et, en regard, des citation de l’encyclique sociale de Benoît XVI :

  • Je suis attentif à mon prochain, cela suffit. "Dépourvu de vérité, l’amour bascule dans le sentimentalisme. L’amour devient une coque vide susceptible d’être arbitrairement remplie. C’est le risque mortifère qu’affronte l’amour dans une culture sans vérité. Il est la proie des émotions et de l’opinion contingente des êtres humains ; il devient un terme galvaudé et déformé, jusqu’à signifier son contraire. La vérité libère l’amour des étroitesses de l’émotivité qui le prive de contenus relationnels et sociaux" (Caritas in Veritate n.3).
  • Mon service, c’est la prière. La charité à d’autres. "La vérité libère l’amour d’un fidéisme qui le prive d’un souffle humain et universel." (Caritas in Veritate n.3).
  • Les chrétiens ne sont pas meilleurs que les autres. Ils n’ont pas le monopole de la charité. "La vérité est une lumière qui donne sens et valeur à l’amour. Cette lumière est, en même temps, celle de la raison et de la foi, par laquelle l’intelligence parvient à la vérité naturelle et surnaturelle de l’amour : l’intelligence en reçoit le sens de don, d’accueil et de communion" (Caritas in Veritate n.3).
  • L’essentiel c’est que tout le monde s’aime. "Dans le contexte socioculturel actuel, où la tendance à relativiser le vrai est courante, vivre la charité dans la vérité conduit à comprendre que l’adhésion aux valeurs du Christianisme est un élément non seulement utile, mais indispensable pour l’édification d’une société bonne et d’un véritable développement humain intégral" (Caritas in veritate n.4).

- Conclusion :

  • La charité suppose d’être intimement relié au Christ qui nous révèle et nous communique le Père. Pas de vraie charité sans une vie de foi et une prière intenses. Plus je veux mettre en oeuvre cet amour divin, plus je suis poussé à le quémander auprès de Dieu.
  • La charité est oeuvre d’évangélisation. Elle rend témoignage au Christ qui révèle l’homme à l’homme. Elle pousse l’intelligence à collaborer au dessein de salut de Dieu.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

Inscription pour accueillir la statue "Père de miséricorde"
ici

Le film de la soirée compassion : ici

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-