Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Poetes-de-Dieu

Poètes de Dieu

Homélie pour le 3e dimanche de l’Avent année C

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 13 décembre 2009
  • réagir

« Que devons-nous faire ? » demandent les foules à Jean-Baptiste.

  • Que devons-nous faire ? - (mp3 - 2.4 Mo) Télécharger

Question anodine en apparence, sans doute à cause du sens faible du verbe « faire en français ». On fait un gâteau aussi bien qu’on fait un pèlerinage. On fait des courses avant Noël en espérant faire des économies, d’ailleurs. Le grec connaît plusieurs verbes différents pour exprimer ces sens divers.

Vous connaissez la racine qui donne les mots « pratique » et « praticien ». La praxis, c’est l’art de réaliser, de trouver la bonne méthode, la bonne recette. Ce n’est pas le mot utilisé par saint Luc dans l’Evangile de ce jour. Les foules qui viennent à Jean n’ont pas quitté leur environnement social pour obtenir des recettes spirituelles. Les publicains, les soldats attendent autre chose qu’un conseil à l’eau de rose. La méthode pour être un bon catho. Ce qu’il suffit de faire pour avoir la moyenne. Ils ont été baptisés par Jean. Ils viennent pour que leur vie change. Ils viennent parce que Jean leur désigne un chemin. Et dans leur question, ils emploient un verbe au sens fort : poièin : l’art du créateur, de celui qui veut achever une œuvre, du poète qui s’investit dans l’œuvre qu’il compose. Voulez-vous, vous aussi, faire de votre vie un poème pour Dieu ?

J’ai relevé dans l’Evangile selon saint Luc différentes phrases où Jésus lui-même emploie ce mot. En particulier, après avoir raconté la parabole du Bon samaritain, Jésus demande à son interlocuteur : « Va, et toi, fais de même » (Lc 10,37). Il ne s’agit pas d’aller embrasser le premier venu, mais d’entrer dans une attitude d’amour du prochain qui oriente toute une vie. Plus sévèrement, Jésus demande aussi « Pourquoi m’appelez-vous « Seigneur » et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Lc 6, 46). La parole de Dieu, elle, ne peut rester sans effet. Enfin, la plus terrible, sur la Croix, Jésus dit : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23,34). Il ne parle pas ici des souffrances qui lui sont infligées, mais du rejet de Dieu par ceux qui auraient dû l’accueillir.

En cette période d’Avent, nous aussi, demandons à Dieu de nous éclairer sur le sens que nous voulons donner à votre vie. En accueillant le Seigneur dans la foi, nous reconnaîtront l’Emmanuel, Dieu avec nous, le Seigneur qui nous sauve. Viens, Seigneur, viens nous sauver.

En savoir plus

- Lc 6, 31 : Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux pareillement.
- Lc 6, 33 : Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle gré vous en saura-t-on ?
- Lc 6,46 : Pourquoi m’appelez-vous « Seigneur » et ne faites-vous pas ce que je dis ?
- Lc 7,8 : Je dis à mon esclave « fais ceci » et il le fait.
- Lc 10,37 (Le bon samaritain) : Va, et toi, fais de même.
- Lc 17,10 : Lorsque vous aurez fait tout ce qui vous a été prescrit, dites-vous : nous ne sommes que des serviteurs inutiles.
- Lc 23, 34 : Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

Inscription pour accueillir la statue "Père de miséricorde"
ici

Le film de la soirée compassion : ici

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-