Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Lumen-de-lumine

Lumen de lumine

Homélie pour la fête de la Présentation au Temple, 2 février 2011

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 2 février 2011
  • réagir

La Présentation de Jésus au Temple le montre comme Premier-né appartenant au Seigneur.


Avec Siméon et Anne c’est tout l’attente d’Israël qui vient à la rencontre de son Sauveur. Jésus est reconnu comme le Messie tant attendu, « lumière des nations » et « gloire d’Israël », mais aussi « signe de contradiction ». Le glaive de douleur prédit à Marie annonce cette autre oblation, parfaite et unique, de la Croix qui donnera le salut que Dieu « a préparé à la face de tous les peuples » (KEK 529).

Si la lumière des mystères de Noël était extérieure – lumière d’une étoile, Epiphanie par la venue des mages – celle de la Présentation est intérieure : le Christ est « lumière née de la lumière ».

Jean le Baptiste « est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la lumière » (Jn 1,7). Et l’apôtre Jean atteste : « la lumière luit dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas retenue » (Jn 1,5).

Une fois au cours de sa vie publique, Jésus apparaît dans une nuée lumineuse : à la Transfiguration, ses vêtements devinrent d’une blancheur telle que l’on en n’avait jamais vu ». C’est le rayonnement de toute la Trinité qui est manifesté à ce moment-là.

Savez-vous, mes frères, la différence entre un prêtre et un syndicaliste ? C’est facile : le prêtre organise des processions et le syndicaliste des cortèges. Ce dernier est en tête alors que le premier est en queue. A cet égard, le Christ, « lumière née de la lumière » est plus proche du prêtre que du syndicaliste. Cette expression nous renvoie en effet au langage néoplatonicien qui compare la hiérarchie Trinitaire à la flamme d’une bougie. De la flamme procède la lumière, sans que, pour autant, la flamme ne diminue en quoi que ce soit. De la même façon, le Christ est engendré par le Père, non créé. Il procède du Père. Il est lumière qui naît de la lumière.

A son tour, le Christ illumine : « Je suis la lumière du monde » (Jn 9,5). S’il nous illumine, il fait de nous aussi des émetteurs de lumière.

La vie de l’Eglise est en effet porteuse de la lumière du Christ : par le baptême, le néophyte est illuminé. « O nuit de vrai bonheur, nuit où le ciel s’unit à la terre, où l’homme rencontre Dieu » chante l’Exultet de la vigile pascale. Et, s’adressant au cierge pascal, le célébrant continue : « Qu’il brûle encore quand se lèvera l’astre du matin, qui ne connaît pas de couchant ». Par l’Eucharistie, nous entrons dans la lumière de la résurrection. « Par ta lumière », dit le Psaume 35 (v.10), « nous voyons la lumière ».

Lumen gentium. C’est le titre de la constitution conciliaire sur l’Eglise. Voici les premiers mots qui ouvrent les actes du concile Vatican II : « Le Christ est la lumière des peuples : réuni dans l’Esprit-Saint, le saint Concile souhaite donc ardemment, en annonçant à toutes créatures la bonne nouvelle de l’Evangile, répandre sur tous les hommes la clarté du Christ qui resplendit sur le visage de l’Eglise » (LG 1).

Mes frères, nous venons de tenir en nos mains ces cierges bénis. Que notre vie, par la sainteté de Dieu, devienne lumière pour le monde. Que cette mission fasse de nous des adorateurs de la lumière divine. La prière mystique du Pseudo-Denys sera ma conclusion : « Trinité suressentielle et plus que divine et plus que bonne, toi qui présides à la divine sagesse chrétienne, conduis-nous non seulement par delà toute lumière, mais au-delà même de l’inconnaissance jusqu’à la plus haute cime des Ecritures mystiques, là où les mystères simples, absolus et incorruptibles de la théologie se révèlent dans la Ténèbre plus que lumineuse du Silence » Théologie mystique I,1).

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

Inscription pour accueillir la statue "Père de miséricorde"
ici

Le film de la soirée compassion : ici

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-