Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Le-grand-mystere
          Le grand mystère

Le grand mystère

Homélie pour le 21e dimanche du temps ordinaire (Année B)

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 22 août 2009
  • réagir

« Ce mystère est grand » (Eph 5, 32). A quel mystère saint Paul fait-il référence ? A l’amour des époux sans doute, puisqu’il cite lui-même la Genèse : « Tous deux ne feront plus qu’un » (Gn 2,24).

  • Le grand mystère - (mp3 - 1.2 Mo) Télécharger

Mais cet amour des époux est lui-même le reflet d’un autre amour, celui du Verbe incarné - O magnum mysterium, dit l’antienne de Noël. L’amour même du Christ est la source de tout amour, lui « qui a aimé l’Eglise et s’est livré pour elle », parce qu’il la voulait « resplendissante, sans tache, ni ride ni aucun défaut : il la voulait sainte et irréprochable ».

Mariage à Sainte-Jeanne d'ArcA vous qui vivez du sacrement de mariage, je pose la question : lorsque vous désirez que votre conjoint soit parfait, que faites-vous ? Vous y avez déjà renoncé ? Dommage ! La réponse du Christ, c’est qu’il donne sa vie pour ceux qu’il aime. Il aime jusqu’au bout. « Voilà la plus haute dimension du ‘grand mystère’, la signification profonde du don sacramentel dans l’Eglise, le sens le plus profond du Baptême et de l’Eucharistie - dit Jean-Paul II dans la Lettre aux familles (1994). Ce sont les fruits de l’amour dont l’Epoux a aimé jusqu’à la fin ; amour qui s’étend constamment, en procurant aux hommes une participation croissante à la vie divine » (n.19).

« Voici ce ‘grand mystère’ de l’éternel amour déjà présent dans la Création, révélé dans le Christ et confié à l’Eglise », conclue le Pape. « On ne peut donc comprendre l’Eglise comme Corps mystique du Christ, comme signe de l’Alliance de l’homme avec Dieu dans le Christ, comme sacrement universel du salut, sans se référer au ‘grand mystère’, en rapport avec la création de l’homme, homme et femme, et avec la vocation des deux à l’amour conjugal, à la paternité et à la maternité. Le ‘grand mystère’, qui est l’Eglise et l’humanité dans le Christ, n’existe pas sans le ‘grand mystère’ qui s’exprime dans le fait d’être ‘une seule chair’, c’est-à-dire sans la réalité du mariage et de la famille… C’est seulement s’ils prennent part à cet amour et à ce ‘grand mystère’ que les époux peuvent aimer ‘jusqu’à la fin’ : ou bien ils deviennent participants de cet amour, ou alors ils ne savent pas à fond ce qu’est l’amour et à quel point ses exigences sont radicales ».

« Le rationalisme moderne ne supporte pas le mystère. Il n’accepte pas le mystère de l’homme, homme et femme, ni ne veut reconnaître que la pleine vérité sur l’homme a été révélée en Jésus-Christ… Pour le rationalisme, il est impensable que Dieu soit le Rédempteur, encore moins qu’il soit « l’Epoux », la source originelle et unique de l’amour sponsal humain ». C’est pourtant ce mystère qui nous rassemble et nous nourrit aujourd’hui.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

HORAIRES d’ÉTÉ Horaires et Infos pratiques

ACCUEIL des nouveaux arrivants

Dimanche 17 septembre : messe à 11h00 à l’église Ste-Jeanne d’Arc suivie d’un apéritif ;
Dimanche 1er octobre : messe à 11h15 à la chapelle St-Joseph suivie d’un apéritif.

Nous vous invitons à réserver la date du samedi 18 novembre pour un dîner d’accueil dans la crypte de l’église.

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-