Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Laissez-vous-conquerir-par-le
          Laissez-vous conquérir par le Christ

Laissez-vous conquérir par le Christ

Homélie pour le mercredi des cendres, 6 février 2008

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 6 février 2008
  • réagir

Nous voici donc en quarantaine. Mesure sanitaire pour la vie spirituelle ? Méthode drastique pour extirper le péché ? Si cela pouvait être vrai ! Si au terme du carême, nous pouvions être déclarés indemnes des conséquences de nos fautes, revenus à une bonté contagieuse…


La dimension pénitentielle du carême ne doit pas être confondue avec une simple thérapie. Au 3ème siècle, Tertulien le disait le disait déjà : « Dans la pénitence, cette espèce d’hommes dont nous avons été nous-mêmes autrefois, gens aveugles, privés de la lumière du Seigneur, ne voient, d’après les seules indications de la nature, qu’un sentiment pénible de l’âme qui naît du regret d’une décision antérieure. Au surplus, ils sont aussi loin d’en avoir une notion raisonnable qu’ils sont loin de l’auteur même de la raison ».

L’objet de nos pénitences est donc d’entrer plus avant dans l’amour divin. Dois-je dire ici ce que personne ne veut entendre ? Faites enfin tout ce que vous n’aimez pas, privez-vous de tout ce que vous aimez. Lancez-vous dans un carême absolu pour en être débarrassé à tout jamais ! Rassurez-vous, les bons conseillers spirituels ont de meilleures méthodes. Je vous cite celle du mystique rhénan Maître Eckhart. Je suis sûr qu’elle vous conviendra et même, vous encouragera : « Beaucoup de gens estiment qu’il leur faut entreprendre des choses pénibles avec un comportement extérieur ; comme jeûner, marcher pieds nus et autres choses de ce genre. On appelle cela : des pénitences. Mais la meilleure pénitence - par laquelle on fait vraiment de grands progrès - consiste en ce qu’on se décide à se détourner complètement de ce qui, en nous, n’est pas absolument Dieu ; et en ce que nous nous tournions résolument, en échange, vers notre Dieu bien-aimé, dans un don de nous-mêmes à toute épreuve, en sorte que notre pensée et nos désirs soient vivement tendus vers lui. L’œuvre par laquelle cela te réussit le mieux, c’est justement celle-là qui te convient, et plus tu t’y livres, plus la pénitence et le repentir sont de bon aloi et vidangent le péché ». En résumé : faites donc ce qui vous est le plus facile. Mais faite-le, et bien. Les mystique ont parfois plus les pieds sur terre qu’on ne le croît.

Etes vous maintenant prêt au combat spirituel ? Allez-vous enfin devenir vainqueurs ? Alors laissez-vous conquérir par le Christ. Au cœur des sacrements de l’Eucharistie et de la miséricorde, le prêtre est en effet témoin de ce combat salutaire. Dans sa lettre aux prêtres du Jeudi saint 2002, le pape Jean-Paul II y faisait référence : « C’est précisément la foi au Christ qui nous donne la force de regarder l’avenir avec confiance. Nous savons en effet que le mal est depuis toujours dans le cœur de l’homme, et que c’est seulement lorsque l’homme, rejoint par le Christ, se laisse « conquérir » par lui qu’il devient capable de répandre la paix et l’amour autour de lui. Comme ministres de l’Eucharistie et de la Réconciliation sacramentelle, nous avons à un titre tout à fait spécial la charge de répandre dans le monde l’espérance, la bonté, la paix. »

Laissons-nous donc conquérir par le Christ, lui qui a triomphé du mal une fois pour toutes.

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

Inscription pour accueillir la statue "Père de miséricorde"
ici

Le film de la soirée compassion : ici

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-