Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/JMJ-Discours-du-Pape
      JMJ : Discours du Pape

JMJ : Discours du Pape

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 26 août 2013
  • réagir

Discours du Pape François pour la cérémonie d’accueil des JMJ de Rio ; plage de Copacabana.


" Chers jeunes, bonsoir !

Je vois en vous la beauté du visage jeune du Christ et mon coeur est plein de joie ! Je me souviens de la première journée mondiale de la jeunesse au niveau international. Elle fut célébrée en Argentine en 1987, dans ma ville de Buenos AIres. Je garde vivantes en mémoire ces paroles du bienheureux Jean-Paul II aux jeunes : "J’attends beaucoup de vous. J’attends surtout que vous renouveliez votre fidlélité à Jésus Christ et à sa croix rédemptrice".

Avant de continuer, je voudrais rappeler le tragique accident en Guyane française où a perdu la vie la jeune Sophie Morinière, et où d’autres jeunes ont été blessés.
Je vous invite à faire une minute de silence et adresser à Dieu notre prière pour Sophie, pour les blessés et pour leurs familles.

Le train de cette journée mondiale de la jeunesse est venu de loin et a traversé tout le Brésil en suivant les étapes du projet "Botta Fé" - Mets la foi". Aujourd’hui, il est arrivé à Rio de Janeiro, du Corcovado, le Christ Rédempteur nous ouvre ses bras et nous bénit. En regardant la mer, la plage et vous tous, il me revient à l’esprit le moment où Jésus a appelé les premiers disciples, à le suivre sur les rives du lac de Tibériade. Aujourd’hui, Jésus demande à chacun de nous encore : " veux-tu être mon disciple ? Veux-tu être mon ami ? Veux-tu être un témoin de mon Evangile ?" Au coeur de l’année de la foi ces questions nous invitent à renouveler notre engagement de chrétiens.

Il est beau d’être ici réunis autour de Jésus. C’est lui qui nous accueille et se rend présent au milieu de nous, ici, à Rio.

Mais que pouvons-nous faire : "Bota fé", mets la foi. La croix des journées mondiales de la jeunesse a crié ces paroles tout au long de son pèlerinage à travers le Brésil. "Mets la foi" : qu’est ce que cela signifie ? Quand se prépare un bon plat, si tu vois qu’il manque du sel, alors tu y mets du sel ; s’il manque de l’huile, alors tu y mets de l’huille... Mettre c’est placer verser.

C’est pourquoi je vous dis aujourd’hui avec force : "mets le Christ" dans ta vie et tu trouveras un ami en qui te fier toujours ; mets le Christ" et tu verras croître les ailes de l’espérance pour parcourir avec joie la route de l’avenir ; "mets le Christ" et ta vie sera pleine de son amour, elle sera une vie féconde.

Aujourd’hui, je voudrais que tous nous nous demandions avec sincérité : en qui mettons-nous notre confiance ? En nous-mêmes, dans le choses, ou bien en Jésus ? Nous sommes tous tentés de nous mettre au centre, de croire que nous sommes seuls, nous, à construire notre vie, ou que celle-ci est rendue heureuse par la possession, par l’argent, par le pouvoir. Mais il n’en est pas ainsi ! Certes l’avoir, l’argent le pouvoir peuvent donner un moment d’ébriété, l’illusion d’être heureux ; mais à la fin, ce sont eux qui nous possèdent et nous poussent à avoir toujours plus, à ne jamais être rassasiés. "Mets le Christ" dans ta vie, mets en lui ta confiance et tu ne seras jamais déçu.

Voyez chers amis, la foi accomplit dans notre vie une révolution que nous pourrions appeler copernicienne, parce qu’elle nous enlève du centre et le rend à Dieu. La foi nous immerge dans son amour qui nous donne sécurité, force, espérance. En apparence rien ne change, mais au plus profond de nous même tout change. Dans notre coeur demeurent la paix, la douceur, la tendresse, le courage, la sérénité, la joie, qui sont les fruits du Saint Esprit (Ga 5, 22), et notre existence se transforme, notre façon de penser et d’agir se renouvelle, elle devient la façon de penser et d’agir de Jésus, de Dieu. Dans l’année de la foi, cette journée mondiale de la Jeunesse sont vraiment un don qui nous est offert pour nous approcher d’avantage du Seigneur, pour être ses disciples et ses missionnaires, pour le laisser rénover notre vie.

Chers jeunes "Mettez le Christ" dans notre vie. En ces jours il t’attend dans sa Parole : écoute-le avec attention et ton coeur sera réchauffé de sa présence. "Mets le Christ", Il t’accueille dans le Sacrement du Pardon pour guérir de sa miséricorde les blessures du péché. N’ai pas peur de demander pardon à Dieu. Il ne se fatigue jamais de nous pardonner, comme un père qui nous aime. Dieu est pure miséricorde. "Mets le Christ". Il t’attend dans la rencontre avec sa Chair dans l’Eucharistie, Sacrement de sa présence, de son sacrifice d’amour, et dans l’humanité de tant de jeunes qui t’enrichiront de leur amitié, qui t’encourageront de leur témoignage de foi...

"Il est bon d’être ici", de mettre le Christ dans notre vie, de mettre la foi, l’espérance, l’amour qu’il nous donne. Chers amis, dans cette célébration nous avons accueilli l’image de Nossa Senhra Aparecida. Avec Marie, nous, nous voulons être des disciples et des missionnaires. Comme elle, nous voulons dire "oui" à Dieu. Demandons à son coeur de Mère d’intercéder pour nous, pour que nos coeurs soient disponibles pour aimer Jésus et pour le faire aimer. Il nous attend et compte sur nous ! Amen".

Discours à partir de 59min54s

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

Inscription pour accueillir la statue "Père de miséricorde"
ici

Le film de la soirée compassion : ici

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-