Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Fidele-et-citoyen
          Fidèle et citoyen

Fidèle et citoyen

Homélie pour le 9e dimanche du temps ordinaire de l’année A

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 6 mars 2011
  • réagir

Il ne suffit pas de dire "Seigneur ! Seigneur". Il faut mettre notre vie en cohérence avec notre foi. Il faut croire. De tout son coeur. Il faut agir, évangéliser. C’est Jésus qui le demande, pas moi.

Alors, pour construire sur le roc, faut-il devenir un fanatique ? Celui qui n’écoute que sa foi, parfois au détriment des autres. Mais si je ne le fais pas, ma maison est peut-être menacée d’écroulement, et d’un écroulement complet dit l’Evangile.

Aujourd’hui quelques principes simples régissent notre vie en société :
- Nous défendons les libertés individuelles. En particulier la liberté religieuse.
- La vie en société exige que chacun fasse des efforts pour respecter l’autre.

Ainsi nous sommes choqués à juste titre lorsqu’un individu est assassiné parce qu’il est chrétien, comme Shahbaz Bhatti, 42 ans, un catholique, seul ministre chrétien du gouvernement de la République Islamique du Pakistan.

De la même façon, nous trouverons injuste que des pays entiers soient dirigés par des dictateurs. Comment a-t-on peu attendre trente, quarante ans, sans dénoncer le scandale du pouvoir despotique, du népotisme et de l’enrichissement personnel évident de dirigeants peu scrupuleux ?

Maintenant, au sein de ce cadre, il faut pouvoir développer sa foi. Bien-sûr, je n’irai pas crier "Seigneur, Seigneur, chasse de mon horizon ceux qui ne pensent pas comme moi, ceux qui ne prient pas comme moi". Mais, je crois que j’ai le droit, et même le devoir, d’exprimer ma foi publiquement. Et je ne comprendrais pas qu’on limite l’expression de ma foi au prétexte que des religions "importées" récemment dans notre pays pourraient revendiquer les mêmes droits.

C’est ce que le Cardinal Decourtray appelait "la laïcité à la française", que l’on pourrait détailler ainsi : le principe du bien commun justifie aussi bien que chacun laisse une place égale à l’autre et que ma foi chrétienne garde une place prépondérante, précisément parce que le message de l’Evangile contribue au bien de tous et à la vérité.

Cette subtilité ôse s’exprimer ouvertement à travers la doctrine morale de l’Eglise. En effet, ses principes ont un caractère général et fondamental, car ils concernent la réalité sociale dans son ensemble" (CDSE 161). On peut se situer au plan fondamental sans être fondamentaliste. Ainsi l’Eglise considère-t-elle que "les principes de la doctrine sociale, dans leur ensemble, constituent la première articulation de la vérité de la société, par laquelle toute conscience est interpellées et invitée à agir en interaction avec chaque autre conscience. Ces principes ont une signification morale car ils renvoient aux fondements ultimes qui ordonnent la vie sociale (CDSE 163).

Ainsi, ma vie de foi peut reposer sur quelques certitudes simples :
- Je dois défendre une société juste pour tous au plan civil. Cela ne peut entrer en contradiction avec l’Evangile, mais au contraire, c’est le premier pas vers la vérité.
- La puissance de l’Evangile se manifeste par la croix : seul l’amour est puissant. Notre combat social et politique ne doit pas nous induire en erreur. Il n’y a pas d’autres armes valables.
- De la qualité de ma foi dépend la force de mon témoignage : croire et évangéliser c’est se convertir.

Voilà un programme sérieux pour le carême qui approche.

1 réaction


14 juillet 2011 16:30

"religion importée" vous pouvez développer s’il vous plaît !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

- repondre message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

HORAIRES d’ÉTÉ Horaires et Infos pratiques

ACCUEIL des nouveaux arrivants

Dimanche 17 septembre : messe à 11h00 à l’église Ste-Jeanne d’Arc suivie d’un apéritif ;
Dimanche 1er octobre : messe à 11h15 à la chapelle St-Joseph suivie d’un apéritif.

Nous vous invitons à réserver la date du samedi 18 novembre pour un dîner d’accueil dans la crypte de l’église.

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-