Paroisse Sainte-Jeanne d’Arc - Versailles
http://jeannedarc-versailles.com/Considerez-votre-appel
          Considérez votre appel

Considérez votre appel

Homélie pour le 30 janvier 2011

  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 30 janvier 2011
  • réagir

"Aussi bien, frères, considérez votre appel" (1 Co 1, 26). Aujourd’hui, ces paroles de saint Paul nous sont adressées, à nous tous qui sommes réunis pour cette messe. Comme les disciples au Mont des Béatitudes, nous sommes assis et nous écoutons Jésus. Nous écoutons en silence sa voix aimable et pressante. Aimable parce qu’elle vient jusqu’à nous et pressante comme l’invitation à choisir entre la vie et la mort. Les Béatitudes tracent le chemin à la suite du Christ et le sentier royal vers la maturité et la liberté spirituelle.

"Heureux êtes-vous", dit-il, "Heureux sont ceux qui ont une âme de pauvre, les doux et les miséricordieux, les affligés, les affamés et assoiffés de la justice, les cœurs purs, les artisans de paix, les persécutés ! Heureux êtes-vous !". Les paroles de Jésus peuvent sembler étranges. Il est étrange que Jésus exalte ceux que le monde considère en général comme des faibles. Il leur dit : "Heureux êtes-vous qui semblez perdants, car vous êtes les véritables vainqueurs, vous êtes les véritables vainqueurs : le Royaume des Cieux est à vous !". Prononcées par lui, qui est "doux et humble de cœur" (Mt 11, 29), ces paroles lancent un défi qui exige une metanoia profonde et constante de l’esprit, une profonde transformation du cœur.

Vous êtes en effet conscients qu’il existe une autre voix en vous et autour de vous, une voix contradictoire. C’est une voix qui dit : "Heureux les fiers et les violents, ceux qui prospèrent à n’importe quel prix, qui n’ont pas de scrupules, qui sont sans pitié, malhonnêtes, qui font la guerre au lieu de la paix et persécutent ceux qui représentent un obstacle sur leur chemin". "Cette voix semble avoir un sens dans un monde dans lequel les violents triomphent souvent et où il semble que les personnes malhonnêtes l’emportent". "Oui", dit la voix du mal, "ce sont eux qui gagnent. Heureux sont-ils !".

Jésus offre un message très différent. Non loin d’ici, il appela ses premiers disciples, comme il vous appelle maintenant. Son appel a toujours imposé un choix entre les deux voix en compétition pour conquérir votre cœur, le choix entre le bien et le mal, entre la vie et la mort. Placer votre confiance en Jésus signifie choisir de croire en ce qu’il dit, indépendamment de combien cela peut sembler étrange, et choisir de ne pas céder aux espoirs illusoires, aussi attrayants semblent-ils.

Après tout, Jésus ne proclame pas seulement les Béatitudes. Il vit les Béatitudes. Il est les Béatitudes. En le voyant, vous verrez ce que signifie avoir une âme de pauvres, être doux et miséricordieux, affligés, être affamés et assoiffés de justice, être purs de cœur, être des artisans de paix, des persécutés. C’est pour ce motif que Jésus a le droit d’affirmer "Venez, suivez-moi !". Il ne dit pas simplement "Faites ce que je vous dis". Il dit : "Venez, suivez-moi".
Vous écoutez sa voix et vous croyez ce qu’il dit. Toutefois, comme les premiers disciples sur la mer de Galilée, vous devez abandonner vos barques et vos filets et cela n’est jamais facile, en particulier lorsque vous devez affronter un avenir incertain et que vous êtes tentés de perdre confiance dans votre patrimoine chrétien. Etre de bons chrétiens peut sembler une entreprise au-dessus de vos forces dans le monde d’aujourd’hui. Toutefois, Jésus ne reste pas immobile et ne vous laisse pas seuls pour affronter ce défi. Il est toujours avec vous pour transformer votre faiblesse en force. Croyez-Le lorsqu’il vous dit : "Ma grâce te suffit : car la puissance se déploie dans la faiblesse" (2 Co 12, 9) !

Les Béatitudes parlent de vérité et de bonté, de grâce et de liberté, de ce qui est nécessaire pour entrer dans le Royaume du Christ. Maintenant, c’est à vous d’être de courageux apôtres de ce Royaume !

En savoir plus

D’après l’homélie de Jean-Paul II pour la messe sur le mont des Béatitudes
Vendredi 24 mars 2000.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Horaires de messes

Inscription pour accueillir la statue "Père de miséricorde"
ici

Le film de la soirée compassion : ici

newsletter


Agenda

Rendez-vous


-